Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Le 23/01/2018
Eau et milieux aquatiques

L'étude hydrogéologique du causse Méjean se poursuit.

L’établissement public du Parc et le Bureau de recherches géologiques et minières ont réalisé le 17 janvier sur la commune de Gatuzières, en coeur de Parc, une nouvelle opération de traçage des eaux souterraines dans le cadre de l’étude hydrogéologique du causse Méjean. Cette étude a pour l'objectif d'améliorer significativement la connaissance et la protection de la ressource en eau du causse Méjean.

Pour la première fois, cette opération s'est déroulée depuis la surface du causse, et non sous terre, comme les traçages précédents réalisés avec l'aide du Comité départemental de spéléologie de la Lozère. Le traceur dont l’innocuité pour le milieu naturel et la qualité des eaux est bien connue a été introduit à l’exutoire d'une lavogne afin qu'il s'infiltre rapidement. La couleur était impressionnante au départ, au vu de la concentration du produit ; mais après que l'eau teintée aura circulé plusieurs jours sous terre, le produit sera quasiment indétectable à l'oeil à la sortie. Ce traçage permettra de  vérifier l'une des trois hypothèse actuelles de résurgence, dans le Tarn et dans la Jonte.

 

Traçage depuis une lavogne du causse Méjean
Traçage depuis une lavogne du causse Méjean - Crédit : Yannick Manche - PNC