Parc national des Cévennes
-A +A
Share
Atlas de la Biodiversité Communale

Révélons la nature de notre commune

Bienvenue sur cette page destinée à faciliter la participation des habitants et des visiteurs dans le cadre des atlas de la biodiversité communale (ABC).

Chacun peut contribuer à l’amélioration de la connaissance de la faune et la flore de son territoire. Pour cela, inutile d’être un expert ! Il vous suffit de disposer d’un appareil photo et d’un ordinateur ou d’une tablette.

En 2019, neuf communes réalisent l’inventaire de leur biodiversité et nous vous proposons de les aider en photographiant les insectes pollinisateurs.

Ces petits animaux jouent un rôle essentiel dans l’environnement en contribuant à la fécondation des fleurs et en constituant le garde-manger de beaucoup d’espèces (oiseaux, reptiles….).

«L’abeille domestique », appréciée pour son miel, est devenue un véritable emblème de la biodiversité, mais sachez qu’elle butine aux côtés de centaines d’autres espèces d’abeilles sauvages, de papillons, de bourdons, de syrphes...

 

mosaique.jpg
 
 
Pour participer à l’inventaire des pollinisateurs d’une commune, nous vous proposons deux méthodes :
 

1) Pour les novices : une méthode simplifiée

screenshot.jpg

 

Pour passer à l’action, téléchargez et imprimez la fiche de terrain de votre commune :
 

 La Malène (48)  Valleraugue (Commune Val d'Aigoual - 30)
 Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère (48)  Sumène (30)
 Saint-Michel-de-Dèze (48)  Saint-Martial (30)
 Saint-Martin-de-Lansuscle (48)  Saint-Roman-de-Codières (30)
 Saint-Paul-le-Jeune (07)  

 

2) Pour ceux qui sont plus à l’aise : le SPIPOLL

Le suivi photographique des insectes pollinisateurs (SPIPOLL) est un programme de sciences participatives animé par le Muséum national d’histoire naturelle. Il nécessite une implication un peu plus importante mais vos observations contribueront à la recherche !

spipoll.jpg

 

Pour contribuer : http://www.spipoll.org/participer/un-programme-de-sciences-participatives

logo_spipoll.jpg

 

Nous vous remercions par avance pour votre participation !

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter : abc@cevennes-parcnational.fr

Réponses aux questions les plus fréquentes

 

  • Mais à quoi vont servir toutes ces photographies ?
    Les images collectées contribueront à la rédaction des Atlas de la Biodiversité Communale. Elles permettront de mieux connaitre la nature du territoire, de sensibiliser les habitants et de prendre en compte ces données dans les différentes actions de la municipalité.
  • Comment prendre une bonne photo ?
    Choisir une plante très fréquentée par les insectes, se positionner et se préparer à déclencher (voire faire un test sur la fleur). Cette technique d’affût est souvent plus efficace que de de courir après les insectes. Si vous avez la bougeotte, sortir le matin permet de trouver les insectes engourdis et donc plus faciles à approcher. Eviter les journées venteuses.  Dans tous les cas, il est préférable de prendre plusieurs photos de chaque sujet (orientations, dessus, dessous…).
  • Pourquoi une localisation est indispensable ?
    Transmettre la localisation de l’espèce est indispensable pour que l’information soit prise en compte dans l’ABC et d’une manière générale dans les bases de données naturalistes. C’est un élément essentiel pour identifier les zones les plus riches de la commune et orienter d’éventuelles  actions de sensibilisation, de protection ou des investigations complémentaires.
  • Comment se localiser ?
    La fiche de terrain simplifiée comporte une carte IGN sur laquelle vous pouvez tracer une croix (faites plusieurs croix numérotées si vous vous déplacez).  Si vous êtes à l’aise avec les outils numériques, vous pouvez aussi indiquer les coordonnées GPS.
    Deux astuces pour les possesseurs de « smartphones » :
    1 - ​Ouvrez l’application «Google Maps» de votre téléphone, appuyez longtemps sur le point de votre position. Vos coordonnées GPS s’affichent en haut à gauche.
    2 - Téléchargez une application comme «Coordonnées GPS» sur votre tablette ou votre téléphone. À son ouverture, celle-ci vous indiquera les coordonnées GPS de votre position actuelle.
     
  • Comment communiquer la localisation ? 
    Si vous avez des coordonnées GPS précises, vous pouvez simplement les écrire dans le mail (sans oublier d'ajouter les éléments suivants : date de l'observation avec nom et prénom du photographe).
    Si vous avez localisé l'espèce sur la carte de votre commune, prenez en photo le verso de votre mode d'emploi une fois renseigné et transmettez cette photo avec celle(s) de(s) insecte(s) observé(s). Vous pouvez aussi scanner la carte. 

    Attention : si vous avez observé plusieurs insectes sur différents lieux de la commune durant une balade, pensez à spécifier la localisation pour chaque insecte pris en photo.
    Vous pouvez le préciser dans le mail ou renommer le nom des photos par le numéro de la croix correspondante ou par les coordonnées GPS. 
     

  • Comment identifier une espèce ?
    Cette étape n’est pas la plus simple et elle est d’ailleurs optionnelle dans la méthode simplifiée. Il s’agit pourtant d’une étape très enrichissante et d'un petit jeu auquel on prend vite goût !
    Si vous ne possédez pas de guide naturaliste ou de clé de détermination sur papier, voici deux astuces :
    1 - utiliser une clé de détermination numérique : http://spipoll.snv.jussieu.fr/mkey/mkey-spipoll.html
    2 - lancer un défi aux membres du groupe Facebook« ABC photo mystère » : https://www.facebook.com/groups/abc.cevennes
     
  • Comment transmettre le nom de l'espèce ? 
    Si vous avez réussi à identifier un insecte, vous pouvez simplement le préciser dans le mail en indiquant l'espèce ou renommer la photo par le nom de l'espèce. 

Les images non identifiées seront visionnées par des bénévoles des communes ABC et des agents du Parc national des Cévennes. Il faut cependant s'attendre à ce que toutes les espèces ne soient pas identifiables sur photographie.